Adieu, 400e de Québec…

Nous avons officiellement amorcé le 401e anniversaire de la fondation de la ville de Québec, youppi!

C’est moins vendeur que le 400e mais ça mérite -quand même- d’être souligné.

Si le 400e a été l’année des spectacles et des bains de foule, compte tenu du budget qui passe, grosso-modo, de 120M$ à 8,5M$, le 401e pourrait être l’année, disons, des publications d’ouvrages historiques et des célébrations, plus modestes, certes, mais plus significatives en termes de transferts de connaissances historiques, à proprement parler.

Soyons francs, pour un instant.

À part les gros shows, aussi resplendissants aient-ils été, la Société du 400e (qui sera démantelée sous peu) n’a pas mis la part du lion de son budget de 120M$ dans des projets de nature purement historique.

Daniel Gélinas, le maire Régis Labeaume et les médias ont eu beau contortionner leurs discours pour dire que la visite de Paul McCartney cadrait “parfaitement” avec le 400e, fondamentalement, ça sonnait faux. Sans dire qu’il fallait s’en remettre à La Bottine Souriante à la place, il y aurait probablement eu moyen de célébrer l’établissement de la PREMIÈRE ville francophone d’Amérique autrement qu’en invitant l’icône planétaire de la chanson… anglophone!

Mais ceux qui y ont vu Sir Paul, de leurs yeux, ont vraiment apprécié le “show” alors soit, c’était bien.

Très, très, très bien même, diront les fans ; )

Alors hier soir, pour clore cette année d’intenses festivités, on a pu entendre 400 choristes passer les derniers 365 jours en revue, dans le cadre de l’activité “Salut 400e”. Par un froid de canard-pris-dans-la-glace, des dizaines de milliers de citoyens ont festoyé au son de cette chorale pour ensuite, sur le coup de minuit, être émerveillé pendant 15 minutes par un spectacle pyrotechnique grandiose dont les installations au sol s’étendaient sur environ 1 km.

Autrement dit, l’année du 400e s’est terminée par un grand “boom festif” et c’est tant mieux.

Les gens de Québec ont été dopés aux festivités, en 2008. Au cours de l’année 2009, il faudra se réhabituer à vivre selon nos moyens mais malgré tout, avoir autant d,activité dans une ville comme Québec, pendant 1 an complet, ça fait rêver.

Espérons que les gens de Québec saisiront cette occasion, suivant le “high” du 400e, pour continuer à rêver et à faire de cette ville un endroit où il fait bon vivre et où ça respire la créativité et l’initiative.

Bon 401e, Québec — que cette nouvelle année amène son lot de belles surprises!

Tags: 401e de québec, 400e de québec, fête de québec, fin du 400e, fin des festivités, salut 400e, feux d’artifice, place george v, écrans géants, choristes, 400 choristes, chants de fin d’année, nouvelle année, ville de québec, fierté de vivre à québec, paul mccartney, musique francophone, musique anglophone, bons shows

Claude Gélinashttps://videos.claude.ca/
Passionné des communications numériques, du développement web, de l'infographie et des avancées technologiques, au sens large.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus récents billets

Nombre record de jets au FEM de Davos, en 2020

À voir le nombre effarant de jets ultra-polluants qui se disputent les pistes d'atterrissage autour de Davos,...

RDL: Andrée Laforest ne veut pas être dérangée

Pour ceux qui ne connaissent pas Andrée Laforest, c'est la députée caquiste pour Chicoutimi qui officine en tant que:

La Régie du logement sert mal les locataires

Au Québec, les locataires qui habitent des appartements peuvent faire appel à la Régie du logement (RDL). À titre...

Service téléphonique débordé à la RAMQ

Le site web de la Régie de l'assurance-maladie du Québec (RAMQ) n'en fait aucune mention mais à l'usage, il appert que le...

Cannabis: l’âge légal passe à 21 ans dès le 1er janvier 2020

Les consommateurs de cannabis âgés de 18 à 21 ans devront se plier à la Loi 2, intitulée "Loi resserrant l'encadrement du...

D'autres billets à découvrir