Alors que bien des Québécois aiment les resorts tout-inclus des Caraïbes, d’autres voyageurs préfèrent les croisières.

Comme pour les resorts qui varient en matière d’offre, de qualité et de service, les croisières peuvent être un gage de satisfaction ou au contraire, d’insatisfaction — l’idée étant de bien prévoir son voyage pour éviter les pièges.

Dans les meilleurs navires de croisière, dans les Caraïbes, on retrouve un ratio assez incroyable d’environ 1 membre d’équipage pour 2 passagers payants. Ça permet d’offrir un service personnalisé mais encore là, ce n’est pas un garantie que la croisière vous sera agréable.

ncl-dawn

ncl-aqua-plaisir

ncl-en-famille

Allons-y d’abord avec des points en cascade que vous pourrez comparer à ce qui vous est proposé par les opérateurs des navires de croisières où vous aimeriez aller passer une semaine “de rêve”.

  1. La langue, demandez si vous pourrez être servi en français;
  2. L’argent, est-ce que vous pourrez payer en devise canadienne ou seulement en dollars US? Qui plus est, y aura-t-il un service de change sur le navire (à éviter si vous êtes allergiques aux frais exorbitants);
  3. Classe de navire, choisissez les plus gros qui, grâce à leur taille, roulent et tanguent beaucoup moins. Un immense avantage si vous avez une tendance prononcée pour les maux de cœur;
  4. Règles à l’embarquement, faites-en un inventaire diligent pour savoir exactement quand vous devez être revenu à bord du navire. Être laissé sur une île parce que votre taxi n’est pas revenu à temps va assurément gâcher vos vacances alors renseignez-vous bien, avant de partir en excursion (ou alors, prenez le service d’excursion du navire mais là, vous allez payer, cher);
  5. Service, oui les fameux pourboires et bien devinez quoi, même avec des forfaits soit-disant “tout-inclus”, ils ne sont à peu près JAMAIS compris alors attendez-vous à avoir continuellement la main dans vos poches, à moins que vous ne soyez sur une croisière exceptionnelle où le service, exceptionnellement, est déjà compris dans le prix de votre embarquement;
  6. Passeport, selon le pays (ou LES pays) que vous visitez, validez que la date de votre passeport n’expire pas avant au moins 6 mois après la date de la fin de votre voyage. Selon le pays, la règle peut être plus stricte, à vous de le vérifier;
  7. La nourriture, est-elle vraiment à votre goût? Renseignez-vous bien sur la qualité de la nourriture. Bien que la plupart des buffets soient accessibles en tout temps (même la nuit), certains restaurants sont hors-forfait, très chers ou virtuellement impossibles à réserver. Renseignez-vous avant d’acheter;
  8. La sécurité est généralement assez bonne, à bord des navires mais lorsque vous allez visiter certaines îles, vous devez redoubler de prudence afin d’éviter des situations pour lesquelles vous auriez dû vous préparer alors prenez le temps de bien vous renseigner à propos des escales de votre navire;
  9. Autour du monde, une centaine de passagers sont (encore) passés par-dessus bord, l’an dernier. L’alcool n’est jamais une bonne idée, avant d’aller se promener près des rampes;
  10. Insonorisation des chambres, attention, c’est loin d’être acquis! Si votre cabine se trouve près d’un escalier ou d’un ascenseur, vous risquez d’avoir le sommeil léger, même chose pour certains systèmes de climatisation particulièrement bruyants. Exigez des garanties que votre cabine sera bien insonorisée pour éviter les mauvaises surprises;
  11. Parez aux imprévus puisque la météo, un pilote portuaire indisponible ou une défectuosité technique du navire pourraient forcer les choses et vous faire “perdre” une escale dans l’île paradisiaque que vous vouliez voir;
  12. Assurez-vous d’amener tous les vêtements nécessaires pour adhérer au code vestimentaire du navire. Certains étant franchement excessifs mais bon, certaines zone du bateau vous seront proscrites, selon ce que vous portez. Certains navire destinés aux familles sont moins coincés mais prévoyez les vêtements dont vous aurez besoin parce que sur le navire, dans les boutiques, les prix sont prohibitifs;
  13. Encore sur le thème des vêtements, amenez-vous des rechanges pour la semaine. Avec les escales et les activités  de baignade sur le navire, ne soyez pas surpris d’avoir une petite valise entièrement destinée aux activités nautiques.
  14. Laissez votre ordinateur portable à la maison, voire même votre tablette, parce que le prix d’une connexion internet, lente et inégale, coûte les yeux de la tête, sur un navire de croisière. Par contre, amenez-vous une caméra submersible et incassable, avec son chargeur pour prendre des centaines de photos. Au besoin, communiquez une ou deux fois avec votre famille, via votre téléphone cellulaire, quitte à payer pour 15 minutes d’internet;
  15. Si vous avez une santé plus fragile, pensez à vous assurer en conséquence parce que si votre vie en dépend, il se pourrait que les frais de transport vers un hôpital (probablement vers Miami) coûte très cher et vous ne voudrez pas être celui pris pour payer, si vous survivez. Alors payez un peu avant de partir pour éviter de payer BEAUCOUP si quelque chose devait arriver.

Ça en fait des choses, pas vrai?

Vous ne devriez pas redouter votre croisière, simplement vous y préparer avec diligence sinon, à votre retour, vous risquez d’avoir plein d’histoires de voyage plutôt drôles à raconter comme “ils n’ont jamais voulu me laisser aller au bal du capitaine parce que j’étais en bermudas” et autres situations pour lesquelles vous auriez pu vous préparer.

ncl-spa

Si vous partez seul, attendez-vous à une expérience de relaxation mémorable. Les navires ont des chaises longues à peu près partout, sur les ponts, avec distribution de rafraîchissements. Avec la vue imprenable sur la mer, vous allez vraiment aimer ça.

En couple, c’est possible de se la jouer “fusionnelle” avec des massages pour les deux, en même temps, du bronzage pour les deux, en même temps et des repas, toujours ensemble. Ceci dit, il arrive que ce soit plus amusant de se lier d’amitié avec d’autres couples et briser la routine fusionnelle en variant les groupes, les activités et les horaires.

En famille, soyez avertis qu’en tant qu’adultes, vous aurez 80% de votre attention sur les enfants et 20% sur ce qui vous entoure. Alors allez-y pour eux et pour voir l’émerveillement dans leurs yeux parce que si vous y allez avec une approche de farniente et d’hédonisme, vous allez frapper un mur et ça va vous paraître dans le visage. Soyez un parent et occupez-vous bien des enfants et ceux-ci, comme par magie, vous redonneront cet espace où vous pourrez faire le plein de moments magiques. Évitez la confrontation, vous êtes censés être au paradis!

Avec des parents, plus vieux, retournez lire le paragraphe # 15 sur les assurances! Sans blague, sachez qu’une personne âgée, ça marche moins vite et c’est généralement moins résistant, passé 21h. Ajustez votre réalité pour inclure celle de vos parents et la croisière sera plus douce.

Si vous y allez avec des amis, vous avez le meilleur potentiel de plaisir, en autant que vous ayez choisi les bons amis. Parfois ça clique entre les gars mais les conjointes, pas du tout. Parfois, c’est l’inverse d’où l’importance de ne pas dire “oui” sur un coup de tête!

On part quand?

Maintenant que vous avez plein de bonnes questions à poser et que votre agent de voyage qui, lui, en est rendu à hésiter avant de décrocher le téléphone pour vous parler, tellement vous êtes fatigants, il vous reste à faire vos choix.

  • Combien peut être “investi” dans cette croisière?
  • Avec qui?
  • Où?
  • Quand?
  • Sur quel navire de croisière?
  • Incluant quelles activités?

Si vous répondez à toutes ces questions, votre agent de voyage va travailler plus vite et vous confirmer votre réservation, dans les meilleurs délais.

Aujourd’hui, la plupart des gens réservent tout simplement en ligne, avec l’achat de leur correspondance, par avion, vers l’aéroport de Miami puis, avec le transit vers leur hôtel puis, le moment de l’embarquement venu, vers leur navire.

ncl-norwegian-star

ncl-repos

ncl-caraibes

Pour chaque étape du voyage, prévoyez du temps, plus qu’il ne vous en faut. Vous ne savez jamais quand un imprévu peut survenir.

N’oubliez pas, non-plus, qu’il va y avoir un “après croisière” et que ça peut être un bon moment pour rester 2 ou 3 jours de plus à un hôtel de Miami pour apprécier les charmes de cette ville touristique… avant de revenir à votre 9 à 5, au Québec.

Autrement dit, maximisez chaque étape de votre voyage et vus ne serez pas déçu d’avoir couru trop vite, sans vraiment profiter de ce moment qui s’en voulait un de “repos” ou de “vacances”.

Si vous avez d’autres conseils à offrir aux croisiéristes, soyez les bienvenus de les livrer, dans les commentaires, ci-après.

Laisser un commentaire