Si l’on se fie aux statistiques compilées par la Chambre immobilière de Québec, le premier trimestre de 2010 aura été particulièrement performant pour le secteur de la revente résidentielle.

On parle ici des mois de janvier, février et mars 2010 oz les transaction affichent une hausse de 10% dans la vente de résidences dont 3% sont attribuables au mois de mars, seul.

C’est l’ajout de 1 254 nouvelle propriétés, pour le marché de Québec, qui impressionne mais c’est le fait qu’elles trouvent preneur rapidement qui confirme que le moment semble propice pour vendre ou acheter. Comparativement à 2009, où il y avait eu 1 987 propriétés vendues, il y en a eu 2 181, en 2010, soit une hausse de 10% des ventes totales.

La copropriété demeure toujours populaire avec un hausse de 28%, depuis le début de l’année. On se doute que les prix moins élevés exercent un fort pouvoir d’attraction pour ce type d’unité d’habitation.

Cependant, on remarque que les “plex” ont connu une diminution de 6% mais c’est moins pire que le -3% pour les maisons unifamiliales — à l’évidence, la famille ne se porte pas très bien, dans notre société. Les divorces, les pertes d’emploi et l’appauvrissement généralisé de la classe moyenne semblent avoir contribué à ces statistiques.

Au chapitre de la valeur des propriétés, on remarque de fortes hausses pour le volume de ventes (totalisant 203M$, une augmentation de 16% par rapport à 2009) et le prix moyen des maisons unifamiliales et “plex”, à raison de 17%. Ça expliquerait d’ailleurs, en partie, pourquoi les familles ne semblent plus avoir les moyens de s’acheter le type de maison qui leur conviendrait le mieux (à savoir, l’unifamiliale) et faute d’argent, elles se contentent des copropriétés.

Pour certains analystes, ces statistiques prouvent que le marché immobilier de Québec se porte bien mais d’autres observateurs y remarquent un essoufflement de la capacité de payer des jeunes familles.

Pour l’heure, l’année 2010 s’annonce très payante pour les constructeurs d’unités d’habitation neuves.

Tags: maisons, maisons neuves, propriétés, copropriétés, québec, immobilier, unités d’habitation, prix des maisons, hausse des prix, hausse des ventes, acheteurs de maisons

Laisser un commentaire