Camionneur québécois détenu aux États-Unis

Les tribunaux américains n’entendent pas à rire, lorsqu’il est question de drogue.

George W. Bush, ses complices, son père et ses prédécesseurs des dernières décennies ont bombardé illégalement plus de 50 pays (souverains) depuis la 2e guerre mondiale et ils mènent actuellement 2 guerres illégales d’occupation (en Irak et en Afghanistan) mais, soulignons-le, ça n’émeut pas la magistrature américaine.

Non, les 3,500,000 civils morts en Irak, tombés la plupart du temps sous les bombes et les balles des “forces de la coalition” œuvrant dans le “théâtre opérationnel” n’intéressent pas non-plus les juges américains.

En fait, même l’utilisation de déchets nucléaires dans les armes américaines en Irak —à raison d’environ 350,000 tonnes— ne fait pas sourciller d’un poil les “bons juges” américains.

Non, les juges américains préfèrent s’en prendre à des civils étrangers comme Mario Plourde, un camionneur de St-Hubert-de-Rivière-du-Loup qui demeure détenu dans une prison du Maryland après avoir été arrêté, le 19 décembre 2008, sous des accusations (hautement suspectes) de “drogue dissimulée” dans les parois de son camion.

Tout le monde s’entend sur le fait que la grande majorité des Américains sont d’excellentes personnes mais leurs juges, leurs policiers et leurs “agences” ont prouvé, plus souvent qu’à leur tour, qu’elles n’hésitent pas une seconde à casser du sucre sur le dos des innocents s’ils y trouvent leur compte.

Dans le cas de Mario Plourde, père de 2 enfants et mari aimé de tout cœur par sa conjointe, Maryse Dumont, c’est clair que l’appareil judiciaire américain y trouve son compte.

Pour commencer, une telle arrestation donne du travail aux policiers de l’endroit, aux agences anti-drogues puis, bien sûr, à la magistrature et à toute sa cour (une myriade de “complices”) qui se graissent la patte à chaque fois qu’une telle affaire “survient” — on comprendra alors mieux leur intérêt à “provoquer” ces situations, lorsque ça leur chante.

Pour l’intégrité du système judiciaire américain, on repassera.

Côté bonnes nouvelles, il existe un fonds d’aide ayant été constitué spécialement pour sortir Mario Plourde de l’enfer du système pénitentiaire américain (et par la suite, du système judiciaire) alors vous êtes invités à y contribuer la somme qu’il vous plaîra.

Il faut savoir que ce genre de situation peut arriver à n’importe quel Canadien.

Votre prochaine visite à Disney pourrait se transformer en cauchemar mais ça, ils n’en parlent JAMAIS dans leurs belle publicités “magiques”, à la télé.

Les États-Unis sombrent actuellement dans la paranoïa de la “sécurité nationale” post 9-11 et ça devient carrément dangereux de séjourner dans ce pays autrefois si accueillant.

À choisir entre croire Mario Plourde et sa conjointe, Maryse Dumont ou les policiers (probablement corrompus) du Maryland, les Québécois se rangent apparemment derrière le camionneur qui n’a aucun dossier judiciaire et qui, à l’évidence, n’a pas le train de vie des gens qui transigent dans la drogue.

Le cautionnement, pour le sortir de prison, a été fixé à 250,000$US et jusqu’à présent, 128,000$CA en prêts ont été reçus (ces argents seront remboursés, que Mario Plourde soit reconnu coupable ou non). Qui plus est, quelques 40,000$CA ont été reçus en dons de la population.

Et pas même une cenne noire du gouvernement fédéral… ou provincial, en fait.

Même si Stephen Harper vient d’acheter, en notre nom, pour 274,000,000$ de camions pour l’armée auprès d’un fournisseur américain, basé à Chicago, il ne reste apparemment plus une seule petite cenne noire pour sortir l’un des nôtre des griffes sans merci du système de “justice” américain.

On voit où les Conservateurs de Stephen Harper placent leurs priorités…

Bonne chance à Mario Plourde et à sa petite famille qui est passablement éprouvée, depuis le 19 décembre dernier — nos pensées (et nos dons, lorsque c’est possible) vous accompagnent.

Tags: mario lourde, maryse dumont, camionneur, arrestation, juges, américains, canadiens, québécois, drogue, maryland, prison, fonds d’aide, conservateurs, stephen harper, justice, injustice, corruption, priorités, enfants, famille

Claude Gélinashttps://videos.claude.ca/
Passionné des communications numériques, du développement web, de l'infographie et des avancées technologiques, au sens large.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus récents billets

Nombre record de jets au FEM de Davos, en 2020

À voir le nombre effarant de jets ultra-polluants qui se disputent les pistes d'atterrissage autour de Davos,...

RDL: Andrée Laforest ne veut pas être dérangée

Pour ceux qui ne connaissent pas Andrée Laforest, c'est la députée caquiste pour Chicoutimi qui officine en tant que:

La Régie du logement sert mal les locataires

Au Québec, les locataires qui habitent des appartements peuvent faire appel à la Régie du logement (RDL). À titre...

Service téléphonique débordé à la RAMQ

Le site web de la Régie de l'assurance-maladie du Québec (RAMQ) n'en fait aucune mention mais à l'usage, il appert que le...

Cannabis: l’âge légal passe à 21 ans dès le 1er janvier 2020

Les consommateurs de cannabis âgés de 18 à 21 ans devront se plier à la Loi 2, intitulée "Loi resserrant l'encadrement du...

D'autres billets à découvrir