Vous le savez probablement déjà, c’est Claude Bernard et sa femme, Linda Brault (de Québec) qui détenaient le billet gagnant (numéro 83932) pour le concours de la 53e Maison Kinsmen, de Québec.

M. Bernard et sa femme vivent actuellement des moments intenses mais il a eu l’amabilité de m’accorder une courte entrevue dans laquelle il m’a parlé de son expérience.

53e_maison_kinsmen_de_quebec_2009

Tout d’abord, il faut savoir que M. Bernard n’avait acheté qu’un seul billet.

Comme à chaque année, depuis environ 15 ans, M. Bernard a acheté son billet d’un vendeur itinérant qui se rend chez-lui. En ce sens, il n’a pas visité la maison avant d’acheter son billet — c’était un achat machinal, comme à chaque année. En fait, M. Bernard ne croyait pas détenir le billet gagnant. Pas plus que les autres années, en tous les cas. Ceci dit, M. Bernard allait cependant avoir une très agréable surprise.

Hier, le 16 août 2009, à 16h a eu lieu le tirage pour déterminer le numéro du billet gagnant.

Le “83932” a été tiré et c’est le nom de “Claude Bernard” qui y était inscrit.

À 16h01, M. Bernard a reçu le coup de téléphone providentiel mais comme les organisateurs du concours étaient en direct à la radio, M. Bernard a cru à une bonne blague. La communication était mauvaise et les organisateurs s’y sont pris par trois fois pour communiquer leur bonne nouvelle.

À 16h20, la limousine est venue chercher M. Bernard et sa femme pour qu’il puissent aller visiter leur nouvelle maison: c’était la première fois qu’ils la voyaient (à part en images). Il y ont rencontré les responsables du concours et ont partagé un petit lunch avec eux, dans la petite tente à côté de la maison.

À 20h30, ils étaient revenus à la maison où les avaient suivis les quelques amis qu’ils avaient invité à venir les rejoindre sur le site actuel de la Maison Kinsmen (aux Galeries de la Capitale). Ils se sont couché à une heure raisonnable et ont bien dormi. Oui, ils ont dormi!

C’est plutôt ce matin qu’ils ont réalisé la pleine ampleur de leur bonne fortune.

En matinée, ils sont retournée visiter la maison mais plus lentement, cette fois. Sur place, il y avait le président, M. Gilles Drolet, qui leur a parlé de la maison et qui les a même emmené voir le terrain, dans le faubourg Le Raphaël.

Le terrain n’est pas encore défriché et il y a encore des arbres dessus mais les Bernard-Brault aiment beaucoup l’emplacement.

M. Bernard dispose d’une dizaine de jours pour confirmer s’il prendra la maison (d’une valeur de près de 600k$) ou l’argent (300k$) mais pour l’heure, son cœur balance en faveur de la maison.

À 55 ans, marié et avec deux enfants (devenus adultes et autonomes), M. Bernard remercie la providence pour son gain mais n’a pas sollicité la chance outre-mesure. Il n’avait pas de “pattes de lapin” ou d’autres objets chanceux! Il a simplement gagné.

Si M. Bernard confirme qu’il prend la maison, tous les fournisseurs seront invités à se réunir en vue du transport de la maison vers sa destination finale mais avant de pouvoir la déplacer, il faudra avoir préparé le terrain et coulé les fondations ce qui pourrait prendre encore quelques semaines ou mois.

Ça fait 25 ou 30 ans que M. Bernard achète des billets de loterie et il n’a jamais gagné un lot d’importance mais là, après un quinzaines d’année à acheter des billets pour la Maison Kinsmen, il est passé de simple “détenteur de billet” à “détenteur du billet gagnant” et ça fait toute la différence!

Encore une fois, bravo à Claude Bernard et à sa femme, Linda Brault… nous attendrons avec impatience la décision finale de garder la maison, ou l’argent.

Tags: claude bernard, linda brault, gagnants, gagnant de la maison kinsmen, maison kinsmen, kinsmen 2009, 2009, kinsmen, québec, ville de québec, maison, maison neuve, grosse maison, concours, club kinsmen de québec, faubourg le raphaël, projet domicilaire, rue fès, billet gagnant, concours kinsmen

Laisser un commentaire