Impacts de la cigarette chez les non-fumeurs

Rêvez-vous d’un monde sans fumée de cigarette?

Si oui, vous n’êtes pas seuls!

Chaque année, au moins 800 non-fumeurs canadiens meurent d’une maladie cardiovasculaire ou d’un cancer du poumon causé par la fumée secondaire. La meilleure façon de protéger votre famille contre les méfaits de la fumée secondaire est de faire de votre maison et de votre auto des environnements sans fumée.

La fumée secondaire est un mélange de fumée que le fumeur expire et qui émane d’un produit de tabac en combustion. La fumée secondaire visible dans l’air contient plus de 4000 produits chimiques, dont au moins 70 sont carcinogènes, c’est-à-dire qu’ils causent, déclenchent ou favorisent le cancer.

Face à l’évidence qu’une cigarette et sa fumée soient toxiques à la fois pour le fumeur et ceux qui doivent le côtoyer, on pourrait penser que les fumeurs trouveraient la volonté pour arrêter de fumer, ne serait-ce que pour sauver leur propre peau mais à l’évidence, il reste un large contingent d’irréductibles fumeurs qui font fi des avertissements qu’ils reçoivent.

C’est tellement triste parce que parmi les fumeurs, il y a un grand nombre de bonnes personnes qui gagneraient à être connues, si elles n’étaient pas toxiques et donc, moins intéressantes pour les non-fumeurs qui, eux, ont pour la plupart compris la nature du danger auquel ils s’exposent, en compagnie des fumeurs.

Notre société n’a pas les moyens de voir près du quart de sa population s’empoisonner sur une base régulière sans légiférer de manière claire, contre la cigarette.

Depuis longtemps, la cigarette aurait dû faire l’objet d’une interdiction totale. Surtout lorsqu’on voit que les effets de la cigarette et de sa fumée empoisonnent d’innocentes victimes, notamment les enfants.

Avec nos médias électroniques, il nous arrive de correspondre par courriel avec des gens et parfois, il faut rencontrer ces gens et lorsque ceux-ci sont des fumeurs, notre perception à leur égard peut changer, au point de modifier nos choix afin de ne plus avoir à les voir, en personne.

Certains fumeurs savent qu’ils répulsent les gens qui ne fument pas mais d’autres s’imaginent plein de choses lorsqu’ils essaient de comprendre pourquoi leur vie sociale ne fonctionne pas comme ils le voudraient. Si seulement ils cesseraient de fumer et donc, d’être des poubelles toxiques ambulantes, peut-être que les autres chercheraient leur compagnie mais en toute franchise, personne ne veut perdre son temps aux côtés d’un cendrier-sur-pattes.

Et il y a tout l’aspect de la violence qu’amène l’acte de fumer où une personne se fait du mal volontairement, tout en faisant autant ou plus de mal à ceux qui l’entoure. Quand bien même on voudrait sauver les fumeurs de leur triste condition de junkie, le fait de cesser de fumer demeure un choix personnel. D’où la grande difficulté que rencontrent ceux qui tentent de sensibiliser les fumeurs aux dangers de leur habitude de vie malsaine… et toxique.

Évidemment, il ne faut pas laisser tomber les fumeurs.

Il faut les confronter parce que notre indifférence pourrait être interprétée comme un assentiment tacite alors qu’au fond, pour la majorité des gens qui détestent la cigarette, il n’en est rien. Il faut prendre le temps d’exposer les faits mais aussi, il faut souligner le danger social, au-delà du  danger individuel lié à l’usage de la cigarette.

Nul besoin de tomber dans l’impolitesse lorsqu’on s’attaque à la cigarette mais il faut demeurer ferme contre cet ennemi sournois qui n’a pas sa place, dans notre société.

Si vous avez tendance à prendre la cigarette à la légère, considérez l’impact de la présence des poisons toxiques dans chaque bâton de cancer que les fumeurs portent à leur lèvre, à savoir l’arsenic, le benzène, le cadmium, le chromium, le formaldéhyde, le nickel, le plomb, l’acétaldéhyde, l’acrylonitrite, l’isoprène et le styrène.

Ouch… sérieusement, vous voulez ça dans votre corps, amis fumeurs?

Ces poisons toxiques et neurotoxiques vous volent ce qu’il vous reste de vie. Ça n’a aucun sens de vous auto-éliminer de la sorte. Certains penseurs sont allés aussi loin que d’affirmer que la cigarette demeure accessible en société afin d’accélérer le processus d’élimination des “faibles” par un mécanisme de “sélection naturelle”. Il n’y a évidemment pas que la cigarette qui tue mais c’est tellement clair que c’est un poison que quiconque en prend prouve, jusqu’à un certain point, son manque de jugement… d’où le lien avec le phénomène de sélection naturelle.

Notre avenir, en tant que société doit s’imaginer sans fumée.

Et les non-fumeurs doivent voir au meilleur intérêt des fumeurs en interdisant la cigarette dès qu’une autre personne peut en subir des conséquences, respectant ainsi le droit des uns, et des autres — ce qui n’est pas le cas, en ce moment avec la doctrine de “tolérance relative” des fumeurs.

La ligne dure contre les fumeurs? Oui car il n’y a pas d’alternatives.

On souhaite de tout cœur que les fumeurs arrêteront d’eux-mêmes mais nombreux sont ceux qui le disent, si c’était rendu illégal, ils trouveraient la force d’arrêter mais comme il y a un accès facile à ce poison, le piège continue de se refermer sur les fumeurs… et leur entourage.

Toute fumée est malsaine pour l’humain.

Partant de ce constat sans équivoque, il devient facile de comprendre pourquoi la cigarette demeure un ennemi prioritaire dans le cadre de notre santé individuelle et collective, au Québec et ailleurs.

Claude Gélinashttps://videos.claude.ca/
Passionné des communications numériques, du développement web, de l'infographie et des avancées technologiques, au sens large.

1 COMMENTAIRE

  1. Et si on parlait de tous les dangers environnementaux couverts par ces mêmes gouvernements tels que :
    http://www.youtube.com/watch?v=NRpn7WbGObE , et les OGM, le fluor dans notre eau, les vaccins poisons que l’on donne aux enfants et aux adultes, les chemtrails et autres attaques bio-terroristes qui sont répandus jour après jour dans notre ciel, les attaques électromagnétiques qui arrivent de tout côté,de tout cet eugénisme médical, tout ce transhumanisme qui est une complète abomination pour remplacer l’espèce humaine et animale, etc. Et c’est sans parler de toutes les valeurs morales qui sont bafouées de tout côté par cette occulte élite dirigeante. Tout cela est complètement occulté par ceux-là même qui ont complète immunité pour tous leurs crimes et qui veulent criminaliser les fumeurs qui seraient responsables de toute cette augmentation des cancers??? Nous prenez-vous pour des caves sans cerveau??? À quand la Justice pour les criminels qui nous dirigent et qui corrompent tout ce qu’ils touchent???
    Si vous enlevez mon commentaire, il sera retransmis sur d’autres réseaux afinque le peuple, lui, sache ce que vous lui cachez.
    [email protected]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus récents billets

Nombre record de jets au FEM de Davos, en 2020

À voir le nombre effarant de jets ultra-polluants qui se disputent les pistes d'atterrissage autour de Davos,...

RDL: Andrée Laforest ne veut pas être dérangée

Pour ceux qui ne connaissent pas Andrée Laforest, c'est la députée caquiste pour Chicoutimi qui officine en tant que:

La Régie du logement sert mal les locataires

Au Québec, les locataires qui habitent des appartements peuvent faire appel à la Régie du logement (RDL). À titre...

Service téléphonique débordé à la RAMQ

Le site web de la Régie de l'assurance-maladie du Québec (RAMQ) n'en fait aucune mention mais à l'usage, il appert que le...

Cannabis: l’âge légal passe à 21 ans dès le 1er janvier 2020

Les consommateurs de cannabis âgés de 18 à 21 ans devront se plier à la Loi 2, intitulée "Loi resserrant l'encadrement du...

D'autres billets à découvrir