Les CELI sauveront-elles la classe moyenne?

Certains journalistes vont aussi loin que de prétendre que les CELI représentent “la plus grande innovation fiscale depuis le lancement du REER” et à partir du 1er janvier 2009, il vous appartiendra de décider si c’est bien le cas.

Les REERs permettent aux contribuables d’épargner en vue de leur retraite et les intérêts qui s’accumulent sur les montants placés demeurent libres d’impôts, jusqu’au moment du versement d’une rente.

Les cotisations au compte d’épargne libre d’impôt (CELI), quant à elles, se présentent tel un incitatif à l’épargne. Tout le monde aimerait épargner un peu plus mais bon, ce n’est pas facile pour les Québécois de la classe moyenne qui croulent sous les dettes de cartes de crédit, l’hypothèque, les paiements d’autos et autres obligations contraignantes.

Le gouvernement canadien offre donc la possibilité aux Canadiens de 18 ans ou plus la possibilité d’économiser 5,000$ par année, à l’abri de l’impôt, via une CELI qui, contrairement au REER, ne donnera pas droit à une déduction d’impôt.

Ceci dit, les épargnants auront le droit de puiser dans ce compte lorsqu’ils le souhaitent pour financer ce qu’ils veulent (sans égard à la nature des dépenses) sans avoir à payer d’impôt sur l’argent retiré.

Les grandes lignes du CELI ont été annoncées lors du dernier budget fédéral du gouvernement Harper. Le nouveau compte sera -officiellement- offert dès le 1er janvier 2009 mais déjà, de nombreuses institutions financières l’offrent déjà en “avant-première” à leurs clients.

Pour mousser l’intérêt pour ces cotisations, certaines banques consentent à des conditions “spéciales”.

Par exemple, ING double le rendement de son compte de CELI afin de couvrir la facture d’impôt que les investisseurs auront à payer sur les intérêts versés en 2008. Un calcul rapide permet de déterminer qu’en versant 5,000$ immédiatement, les épargnants toucheront des intérêts d’environ 40$ d’ici à la fin de l’année, au lieu de 20$.

Ceux pour qui chaque sou compte sera ravis qu’il existe de telles promotions mais pour les autres, ça ne représente que du “petit change” qui couvre à peine l’inflation.

Les ménages les mieux nantis pourront probablement sauver quelques dollars d’impôts grâce à cette nouvelle forme de cotisation “pro-épargne” mais pour les classes moyennes et pauvres, c’est un rêve inatteignable de plus.

Ce serait vraiment naïf de croire que les familles québécoises où l’argent utilisé pour habiller les enfants (qui ont grandi trop vite) sort du budget intialement prévu pour la nourriture seront capables de mettre un “petit” 5,000$ cette année pour de l’épargne — c’est une mesure noble mais complètement irréaliste.

La classe moyenne qui étouffe sous les obligations financières a raison de voir dans ce genre de véhicule financier le reflet de l’arrongance d’une élite financière qui prend sans compter (les 5,000$ des épargnants) mais redonne au compte goûte (les 3% d’intérêts “variables”) en appelant ça “une bonne nouvelle” pour les Canadiens.

Tant mieux si vous faites partie de ceux qui pourront sauver de l’impôt grâce à une CELI mais soyons honnêtes, vous ne représentez PAS ces familles endettées qui constituent la grande majorité des foyer de notre province et même, du pays.

Le gouvernement du Canada aurait mieux fait de ne pas donner 75 milliards de dollars aux banquiers de Bay Street, directement ou non, au cours des dernières semaines — c’est là que NOTRE argent va et on comprendra les Conservateurs de ne pas s’en vanter.

En tant que citoyen québécois, vous auriez tout intérêt à réfléchir sur la futilité d’épargner de l’argent lorsque l’intérêt généré couvre à peine l’inflation…

Tags: celi, cotisations, épargne, libre d’impôt, compte d’épargne, banques, caisse, ing direct, banquiers, inflation, taux d’intérêt, canada, québec, épargnants, citoyens, argent, finances

Claude Gélinashttps://videos.claude.ca/
Passionné des communications numériques, du développement web, de l'infographie et des avancées technologiques, au sens large.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus récents billets

Nombre record de jets au FEM de Davos, en 2020

À voir le nombre effarant de jets ultra-polluants qui se disputent les pistes d'atterrissage autour de Davos,...

RDL: Andrée Laforest ne veut pas être dérangée

Pour ceux qui ne connaissent pas Andrée Laforest, c'est la députée caquiste pour Chicoutimi qui officine en tant que:

La Régie du logement sert mal les locataires

Au Québec, les locataires qui habitent des appartements peuvent faire appel à la Régie du logement (RDL). À titre...

Service téléphonique débordé à la RAMQ

Le site web de la Régie de l'assurance-maladie du Québec (RAMQ) n'en fait aucune mention mais à l'usage, il appert que le...

Cannabis: l’âge légal passe à 21 ans dès le 1er janvier 2020

Les consommateurs de cannabis âgés de 18 à 21 ans devront se plier à la Loi 2, intitulée "Loi resserrant l'encadrement du...

D'autres billets à découvrir