Le Service de police de Québec a fait l’acquisition de deux (2) nouveaux véhicules fabriqués par T3 Motion, en Californie.

Il s’agit d’une sorte de Segway à trois roues, au lieu de deux. Ça semble d’ailleurs passablement plus stable, surtout sur des terrains inégaux ce qui rend ce véhicule attrayant pour des activités de patrouille, notamment lors des évènements de foule.

T3 Motion à l\'aéroport - en CalifornieT3 Motion dans les banlieues - en Californie

Équipé de lumières et gyrophares, le T3 peut atteindre 35 km/h mais dans l’utilisation de tous les jours, ce véhicule permet un contact presque direct entre le policier et les citoyens. Se tenant debout derrière le guidon du T3, le policier se trouve plus haut que la foule et donc, voit mieux ce qui s’y passe.

Acquis au coût de 15k$ chacun, les T3 Motion devraient être présents lors des activités estivales liées au 400e anniversaire de Québec. Notons que la police de Québec a obtenu une dérogation de la SAAQ afin qu’elle puisse circuler dans les rues avec ce nouveau véhicule.

Ce serait vraiment bien d’ailleurs que la SAAQ approuve ce véhicule très versatile pour quiconque souhaite le conduire — les applications ne se limitant pas qu’à la présence policière.

Par un bel après-midi ensoleillé, c’est le maire Régis Labeaume en compagnie du chef de police Serge Bélisle qui ont présenté le T3 Motion aux médias, devant l’hôtel de ville de Québec.

Tags: t3 motion, véhicule électrique, présence policière, spvq, police de québec, québec, policiers

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire