Une automobile intermédiaire coute 30k$.

Avec 56 milliards de dollars, on pourrait acheter près de deux millions de ces automobiles, de quoi donner un sérieux coup de pouce à presque toutes les familles du Canada.

Mais là, on apprend que le gouvernement fédéral de Stephen Harper prévoit faire un DÉFICIT ANNUEL de 56MM$ pour 2009-2010. Et ça pourrait être pire car il semblerait que 56MM$ soit la cible “optimiste”!

Dans l’exemple des automobiles, plus haut, on se serait collectivement endettés mais au moins on aurait su pourquoi alors que là, personne ne semble comprendre comment il se fait qu’on ait pu s’endetter aussi vite, en une seule petite année.

Qu’est-ce qui coute si cher, au gouvernement fédéral?

Où vont nos milliards de dollars?

Comme il est impossible d’obtenir une réponse intelligible du cabinet du premier ministre canadien, il faut se tourner vers le budget 2009-2010 pour obtenir un début de réponse et encore là, il s’agit de postes budgétaires vagues où il à peu près impossible de savoir, avec exactitude, ce qui est acheté avec NOTRE argent “public”.

Voici un tableau donnant un aperçu du Plan d’action économique du gouvernement majoritaire qui a été adopté, en Chambre, à Ottawa — les chiffres sont exprimés en millions de dollars (et représentent la comptabilité de caisse de l’État)…

2009 2010 Total
Mesures pour aider les Canadiens et stimuler les dépenses
Mesures pour les ménages à faible revenu 2 030 2 110 4 140
Autres mesures de dépenses – Formation 648 686 1 334
Autres mesures de dépenses – Autres 175 228 402
Cotisations d’assurance-emploi 818 1 631 2 449
Mesures liées à l’impôt sur le revenu des particuliers 2 210 2 290 4 500
Total – Mesures de stimulation fédérales 5 880 6 945 12 825
Mesures pour stimuler la construction domiciliaire
Mesures liées aux investissements dans le logement 4 365 1 395 5 760
Investissements dans l’infrastructure municipale 1 000 1 000 2 000
Total – Mesures de stimulation fédérales 5 365 2 395 7 760
Effet de levier – Logement 725 750 1 475
Mesures immédiates pour l’infrastructure
Infrastructure – Provinces et municipalités 3 195 3 195 6 390
Infrastructure – Premières nations 260 255 515
Infrastructure – Savoir et information 1 786 1 351 3 137
Infrastructure – Fédéral 983 804 1 787
Total – Mesures de stimulation fédérales 6 224 5 605 11 829
Effet de levier – Infrastructure 4 532 4 365 8 897
Mesures pour soutenir les entreprises et les collectivités
Investissements en infrastructure 30 30 60
Autres mesures de dépenses – Sectorielles 4 342 1 431 5 773
Autres mesures de dépenses – Formation 7 13 20
Autres mesures de dépenses – Recherche 100 100 200
Autres mesures de dépenses – Autres 262 180 442
Mesures liées à l’impôt sur le revenu des particuliers 70 -15 55
Mesures liées à l’impôt sur le revenu des sociétés 461 516 977
Total – Mesures de stimulation fédérales 5 272 2 255 7 527
Effet de levier – Sectoriel 1 300 1 300
Total – Mesures de stimulation fédérales 22 742 17 200 39 942
Total – Mesures de stimulation (y compris l’effet de levier) 29 298 22 316 51 613
En pourcentage du PIB
Total – Mesures de stimulation fédérales 1,5 1,1 2,5
Total – Mesures de stimulation (y compris l’effet de levier) 1,9 1,4 3,2

Étiez-vous au courant de toutes ces dépenses?

Si votre famille devait faire face à une crise financière qui se transforme en récession, est-ce que c’est le genre de “train de vie” que vous mèneriez? Ne tenteriez-vous pas de mettre les freins sur les dépenses, afin de sortir plus fort de cette crise?

Il faut être prudents avec les chiffres de 2010 parce qu’ils pourraient exploser pour adresser diverses crises ponctuelles (que nous ne connaissons pas encore) ou même, pour satisfaire des “demandes” des partis d’opposition.

Afin de bien saisir l’importance de ces chiffres, gardez toujours à l’esprit qu’il s’agit de VOTRE ARGENT qui est administré, à Ottawa et ce, sans que vous ayez vraiment votre mot à dire. Après tout, avez-vous demandé ça, plus de 4MM$ de dépenses en 2009 pour des “Autres mesures de dépenses – Sectorielles”? Il y a de grosses chances que vous ne sachiez même pas de quoi il s’agit! Rassurez-vous, moi non-plus je ne sais pas exactement c’est quoi…

Alors voilà, c’est là qu’ils vont, vos milliards de dollars.

Mais là, vous vous demandez combien d’emplois seront créés avec ces montagnes d’argent et il s’agit d’une autre excellente question qui est répondue dans l’extrait suivant:

Cela devrait se traduire par une croissance de l’emploi de l’ordre de 0,5 % en 2009 et de 0,4 % en 2010 : 189 000 emplois de plus seraient donc créés ou maintenus d’ici la fin de 2010 que ce qui aurait été le cas autrement.

Si l’on divise 50 milliards de dollars (on en met un peu moins que les 56MM$ de Stephen Harper, en date d’avant-hier) par 189k emplois, ça voudrait dire que chacun de ces emplois (probablement au salaire minimum, dans “les services”) auront couté, au bas mot, 264,550$.

Wow… ça n’aurait pas été plus simple de prendre un peu moins de 200,000 familles canadiennes, au hasard, d’un bout à l’autre du pays, pour leur remettre, disons 225,000$ en leur demandant, autant que possible, de créer de la richesse, au sens large, avec cette importante somme d’argent?

Nos élus, à Ottawa, vous répondront évidemment que non.

Selon eux, ils sont les seuls à savoir comment dépenser de l’argent — ils sont tellement bons, en fait, qu’on sait qu’ils vont perdre plus de 50 milliards de dollars, pour l’année fiscale en cours, seulement.

Je ne sais pas trop comment conclure cet article parce que les experts que j’ai consulté m’ont confirmé que le gouvernement fédéral risque fort d’être “dans le rouge” jusqu’en 2013-2014. C’est long, quatre ou cinq ans quand on perd des dizaines de milliards à chaque année.

Aimeriez-vous ça, vous, pouvoir vous endetter à l’infini lorsque les choses vont moins bien, au plan financier?

Si vous avez la même fibre morale que nos députés, à Ottawa, probablement que oui mais les Canadiens responsables pensent à nos enfants qui vont devoir payer —avec les intérêts— pour tous ces emprunts contractés pour donner l’impression que nous ne sommes pas affectés par le ralentissement des économies de la planète et là, ils savent que c’est un pari très risqué.

Nous savons que nos gouvernements sont en faillite technique et il n’y a rien de nouveau là mais ce qui est frustrant, c’est de voir qu’ils ne prennent pas les moyens pour remettre réellement notre pays sur la voie de la prospérité.

Pour vraiment contribuer à l’enrichissement immédiat de tous les Canadiens, il faudrait que le gouvernement du Canada devienne sa propre banque ainsi que celle de tous les citoyens de manière à éliminer la nécessité de devoir recourir aux institutions financières pour avoir “accès à l’argent“.

En situation de crise, ça prend des idées novatrices pour s’en sortir mais on sent qu’à Ottawa, en ce moment, la créativité n’a pas la cote alors on se ramasse avec des dizaines de milliards de déficits et nos politiciens nous conditionnent à penser que “tout va bien”, malgré l’évidence de l’encre rouge… partout.

Tags: budget, 2009, 2010, fédéral, gouvernement fédéral, jim flaherty, stephen harper, conservateurs, gouvernement majoritaire, milliards, dizaines de milliards, déficit, déficit budgétaire, déficit anticipé, encre rouge, dette publique, augmentation de la dette, recours à l’endettement public, élus, députés, choix de société, argent, citoyens, canada

Shares