Produits anti-viraux naturels contre la grippe porcine ou aviaire

Vous voulez combattre l’influenza A (H1N1), la grippe aviaire ou même le SRAS et ce, sans vous empoisonner, au passage, avec les produits douteux —comme le Tamiflu— émanant des transnationales de l’industrie pharmaceutique?

Et bien, vous allez voir, ce que la nature a préparé pour vous DEPUIS DES MILLIONS D’ANNÉES éclipse toutes les “molécules isolées” par les scientifiques de l’industrie pharmaceutique, obsédés par les brevets et la recherche du profit via des “traitements” administrés aussi longtemps que possible, ce qui est excellent pour les “actionnaires” mais fort préoccupant pour les “patients” qui doivent subir à la fois l’avarice des manufacturiers de drogues et l’incompétence relative des médecins qui refusent-net de considérer les solutions-santé de Dame nature, notamment parce que leur “Collège de médecins” ne leur permet pas de le faire car ce serait, entre autres choses, mauvais pour les affaires de leurs complices de l’industrie pharmaceutique.

Alors voilà, si vous comptez faire partie de ceux qui combattront avec une efficacité redoutable les virus et nanovirus de la grippe, incluant les types H1N1 et H5N1 (mais aussi, toutes les autres clés de “H” [la clé d’entrée dans la cellule] ou de “N” [la clé de sortie de la cellule]), vous pourriez être intéressés à lire —et noter— ce qui suit.

En passant, ce qui suit est inspiré, en partie, de cet article tiré dans Natural News, un excellent site pour ceux qui refusent l’oppression de la mafia médico-pharmaceutique.

Sans plus tarder, voici cinq (5) alternatives anti-virales naturelles…

  • Super ViraGon
    • Ce produit, vendu chez Baseline Nutritionals, est une combinaison d’ail, d’extrait de feuille d’olive (un anti-viral très puissant), d’oignon, de gingembre, de zinc (très important) et d’autres nutriments.
    • Vous devriez toujours en avoir à portée (dans votre armoire de médecines naturelles) mais vu les ingrédients fort accessibles qui composent ce produit, vous pouvez concocter votre propre recette-maison en mélangeant les principaux ingrédients ou encore, en les consommant, individuellement, sur une base régulière.
  • Powerimmune de Fitura
    • Ce produit est un concentré qui combine des extraits d’échinacé, de griffe de chat (Uncaria tomentosa), de champignon Shiitake, d’huile de feuille d’olive et plusieurs autres ingrédients, tous organiques.
    • Il s’agit d’un autre produit que vous devriez garder en réserve ou encore, si vous le préférez, vous pouvez vous inspirer de la liste des ingrédients pour vous alimenter de manière hautement préventive.
  • Lomatium dissectum
    • Il s’agit de l’herbe anti-influenza “secrète” que très peu de gens connaissent.
    • La racine de lomatium is probablement l’herbe parfaite pour combattre l’influenza à cause de son action anti-virale combinée à son action nettoyante du système respiratoire qui s’avère particulièrement importante lorsqu’on combat les infections secondaires causées par différentes souches d’influenza.
    • C’est surtout dans l’Ouest américain et Canadien qu’on retrouve naturellement cette plante qui était utilisée, historiquement, par les indiens. Si vous pouvez faire pousser cette herbe vous-même (dans un climat chaud et sec, idéalement), elle sera encore plus active chimiquement que celle que vous achetez, en bouteille.
  • Composé Virattack d’Herb Pharm
    • En parlant de lomatium, une compagnie qui se nomme Herb Pharm offre justement cette herbe combinée à du millepertuis perforé (hypericum perforatum) qui, en anglais, porte le nom de “St. John’s Wort” (aussi un très puissant anti-viral), du baume de citron, de la feuille d’olive et d’autres herbes anti-virales.
    • C’est une superbe combinaison et très puissant pour se défendre contre les infections dûes à l’influenza.
  • Extrait de feuille d’olive
    • Goûtez à l’extrait de feuille d’olive et vous verrez que c’est très puissant. L’élément phytochimique le plus connu de la feuille d’olive se nomme oleuropein et il s’agit d’un antimicrobien médicinal très actif qui dispose également de propriétés anti-virales naturelles.
    • Si vous ne pouvez pas en faire pousser vous-mêmes, il est possible d’en acheter de NSI en gélules ou en liquide mais le goût peut déplaire à certaines personnes.

Rappelez-vous que la durée de vie “tablette” de ces produits varie de un à deux ans mais si vous les réfrigérez, vous multiplierez celle-ci de plusieurs années.

Parmi les autres anit-viraux à utiliser pour combattre l’influenza, mentionnons les herbes amazoniennes (en général), l’iode, les probiotiques, l’huile d’origan et bien entendu, l’ail frais, les oignons fraîchement tirés du sol et tant d’autres légumes et fruits frais et biologiques.

Les médecins auraient intérêt à s’éloigner des poisons pharmaceutiques s’ils veulent sauver des vies mais comme leur prochain congrès “toutes dépenses payées” de plusieurs jours ou semaines, dans un paradis terrestre, est payé par leur fournisseur de drogues légales (i.e.: les “médicaments pharmaceutiques”) alors non changeront pas leurs habitudes.

N’oubliez pas que plus vous êtes malades, plus votre médecin fait d’argent.

C’est tout simple et mathématique.

Les médecins le comprennent (“ca$hing!”) et c’est pourquoi ils sont si pressés de vous prescrire les nombreux produits pharmaceutiques qui “traitent” les symptômes mais ne guérissent presque jamais la cause sous-jacente (la pathologie).

Lorsqu’ils sont à l’université, les médecins passent le plus de leur temps à se faire lessiver le cerveau à propos des prétendues vertues miraculeuses des produits pharmaceutiques émanant d’une poignée de transnationales bien connues de ce domaine.

Conséquemment, une fois diplômés, ils appliquent leur “savoir” en prescrivant ces mêmes médicaments, sans trop réfléchir parce que bien qu’ils soient, individuellement, des gens intelligents, ils agissent collectivement comme des moutons, en suivant leur “ordre de médecins” comme si c’était un “bon berger” alors qu’il n’en est rien puisque l’industrie pharmaceutique finance à la fois les ordres (de manière directe ou non) et les écoles de médecine (parfois, avec éclat mais aussi de manière plus subtile).

Si vous voulez vivre en santé, prenez-vous en main et cessez de penser que la mafia médico-pharmaceutique, avec ses molécules isolées et archi-brevetées, surpasse la nature qui perfectionne sa génétique depuis de millions d’années.

Les médecins font de l’excellent boulot pour l’aspect “trauma” de leur métier. Par exemple, si vous vous cassez un bras, les médecins vont très bien s’occuper de vous et replacer votre os à la perfection. Pour des conseils généraux du type “cessez de boire avec excès, de fumer ou de vous droguer”, ils font également un travail louable.

Mais…

Dès qu’il s’agit de médecine cellulaire, comme dans le cas des cancers et d’autres maladies dites dégénératives, là, nos médecins en arrachent.

La nature, elle, nous a concocté des anti-viraux redoutables qui sont, à bien des égards et selon la dose, encore plus puissants et actifs que les molécules artificiellement isolées (l’ingrédient “actif”) des médicaments pharmaceutiques brevetés qui enrichissent une élite au détriment des usagers qui, eux, n’obtiennent qu’un “traitement” approximatif et partiel alors qu’ils auraient typiquement besoin de Mère nature et de ses remèdes véritables qui, parce qu’ils contiennent de très nombreux éléments (et oligoéléments) complémentaires, guérissent les pathologies.

Retourner à la nature pour demeurer en santé, c’est exactement ce que l’industrie pharmaceutique NE VEUT PAS parce qu’ils ne font pas d’argent lorsque les gens achètent de l’ail, des oignons et du gingembre. Par contre, ils s’enrichissent lorsque les gens, parmi les plus faciles à influencer via les “grands médias”, vont acheter leurs “drogues légales”.

Alors, ni les médecins ni les compagnies pharmaceutiques ne vont éveiller votre conscience en regard de la formidable puissance anti-virale des plantes et des herbes qui nous entourrent.

Il vous faut sortir de leur matrice de contrôle par vous-même.

Vous devez vous déprogrammer de leurs “vaccins” (des poisons, purement et simplement), de leurs “pandémies” (comme celle de l’OMS, le bras “médico-pharmaceutique” du nouvel ordre mondial) et de leurs tactiques de contrôle par la peur (via les “grands médias”) où chaque pathologie risque de vous tuer… si vous n’achetez pas leurs produits!

Ne laissez plus les médecins vous droguer le matin avant d’aller jouer au golf, en après-midi.

Reprenez le contrôle intégral de votre santé via une alimentation saine, de l’exercice, du soleil et un équilibre psychologique favorisé par des choix de vie qui correspondent réellement à vos préférences et à vos attentes tout en vous permettant de vous réaliser pleinement, sur une base quotidienne.

La santé, c’est un tout.

Même si l’obsession des bureaucraties est de tout compartimenter (et c’est fait avec l’intention de vous isoler de l’intégralité de votre être et de tous les êtres qui, ensemble, forment un “moi collectif”, en quelque sorte), vous devez résister au chant de sirènes de l’ultra-spécialisation et comprendre qu’au fond, tout est lié et qu’il n’y a qu’en regardant le portrait d’ensemble qu’on comprend tout ce qui compose notre réalité et le lien spirituel qui nous lie de manière divine à ce que l’on pourrait qualifier “d’infini”.

Et tout ça connecte directement à votre santé.

Par exemple, allez voir un cancéreux et déposez 5 millions de dollars dans son compte de banque. Il va rebondir tellement fort qu’il pourrait bien se guérir “par la pensée” seulement. D’ailleurs, plusieurs études prouvent que les placébos fonctionne souvent bien mieux que les médicaments! Un être humain qui décide qu’il va combattre sa maladie afin de la vaincre et ce, avec une détermination psychologiquement complète et intérieurement imperturbable a de bonnes chances d’y arriver, qu’importe les prognostiques négatifs des médecins qui, pour suivre l’agenda de peur des transnationales pharmaceutiques, insistent ce qui ne fonctionne pas bien avant de miser sur ce qu’il y a de positif (malgré tout).

Pour combattre l’influenza, commencez par demeurer en santé et alors, aucun virus ou nanovirus n’aura de prise solide pour s’en prendre à vous et si ça se produit, vous serez en bonne position pour le combattre et le vaincre.

Prenez soin de votre santé, chez amis.

La vie n’est pas si longue que ça mais en demeurant en santé et aussi loin que possibles des poisons créés sur mesure pour vous maintenir dans un état sub-optimal de dépendance perpétuelle aux élites qui dictent les grands courants de pensées, vous profiterez bien davantage de chaque jour qui passe.

Traitez votre corps et votre esprit comme s’il s’agissait de temples sacrés — ne laissez pas les menteurs professionnels s’enrichir sur votre dos, lors d’occasionnels moments de faiblesse.

Comme je me plais à le dire, la médecine moderne n’est qu’une couleur de l’arc-en-ciel de la santé, en général. Cette même logique implacable s’applique aussi à la grippe porcine, pour ne nommer que celle-là.

Tags: influenza a, h1n1, h5n1, grippe porcine, grippe aviaire, mutation, nouvelle grippe, médecine, mafia médico-pharmaceutique, industrie pharmaceutique, oligopole pharmaceutique, molécules isolées, médicaments brevetés, médecine naturelle, combattre la grippe a, ail, oignons, gingembre, québec, canada

Lomatium Dissectum

Claude Gélinashttps://videos.claude.ca/
Passionné des communications numériques, du développement web, de l'infographie et des avancées technologiques, au sens large.

4 Commentaires

  1. Entièrement d’accord avec cette réflexion. La peur propagée par ces industries pharmaceutiques est notre grand ennemie. Alors que la nature a tout pourvu, ces bio-médico-pharmaceutique s’approprient de tout et crée une croyance aveugle chez des individus affaiblis par la peur de ce qui peut arriver à leur santé si…

    C’est le temps de se réveiller…

  2. Bonjour, votre article est très intéressant. Lorsque vous dites “baume de citron”, est-ce la traduction de lemon balm?

    Le lemon balm que je connais se traduit en français par Mélisse (melissa officinalis) qui est une plante anti-virale.

    Continuez votre croisade!

  3. J’en reviens juste pas!

    Dans cette vidéo YouTube, on apprend qu’il y a maintenant une mutation de la grippe aviaire qui peut être transmise par voie aérienne… c’est notre pire cauchemar!

    http://www.youtube.com/watch?NR=1&feature=endscreen&v=72kqrJEo3yU

    Et le tout a été découvert dans “un laboratoire”, sans trop de détails supplémentaires.

    Il faut vraiment s’y mettre pour optimiser notre système immunitaire. On ne peut pas toujours être des cibles potentielles pour des virus ayant subi des mutations, naturelles ou provoquées intentionnellement.

    Ceci dit, il faut avoir une sérieuse conversation (genre, très musclée) avec quiconque s’amuse à faire muter des virus aussi dangereux que la grippe aviaire.

    Il ne faut JAMAIS baisser la garde…

    Cette nouvelle vidéo, dans YouTube, explique probablement la première. Il se pourrait que des scientifiques néerlandais soient à l’origine de cette nouvelle mutation du virus de la grippe aviaire. Quelle bande de twits…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus récents billets

Nombre record de jets au FEM de Davos, en 2020

À voir le nombre effarant de jets ultra-polluants qui se disputent les pistes d'atterrissage autour de Davos,...

RDL: Andrée Laforest ne veut pas être dérangée

Pour ceux qui ne connaissent pas Andrée Laforest, c'est la députée caquiste pour Chicoutimi qui officine en tant que:

La Régie du logement sert mal les locataires

Au Québec, les locataires qui habitent des appartements peuvent faire appel à la Régie du logement (RDL). À titre...

Service téléphonique débordé à la RAMQ

Le site web de la Régie de l'assurance-maladie du Québec (RAMQ) n'en fait aucune mention mais à l'usage, il appert que le...

Cannabis: l’âge légal passe à 21 ans dès le 1er janvier 2020

Les consommateurs de cannabis âgés de 18 à 21 ans devront se plier à la Loi 2, intitulée "Loi resserrant l'encadrement du...

D'autres billets à découvrir