Si vous appelez au service des renseignements de la Banque du Canada pour avoir qui a décidé de baisser le taux directeur à 1%, vous aller rester sur votre apétit.

L’agent qui vous répondra, au lieu de vous fournir la réponse, vous demandera probablement de faire suivre votre question par courriel, comme c’est l’habitude pour les questions d’ordre économique.

conseil_de_direction_banque_du_canada1

En soi, il n’y a rien de trop préoccupant à ce que des questions économiques complexes soient soumises par courriel mais cette question, en particulier, n’est pas censée relever exclusivement des économistes de la Banque du Canada — même l’agent d’information devrait savoir ça.

Enfin bref, il y a moyen de trouver de petits trésors d’information dans le site de la Banque du Canada en y mettant un peu de temps.

Ainsi, la page qui explique le processus de prise de décision dans le cadre de la politique monétaire indique ceci, lorsqu’il est question de l’établissement du concensus:

“Les membres du Conseil s’entendent en premier lieu sur l’évolution future la plus probable de l’économie et sur la tendance fondamentale de l’inflation.

Puis, ils conviennent des principaux risques pesant sur les perspectives et de la résultante de l’ensemble des risques.

Enfin, ils commencent à discuter de la trajectoire appropriée du taux directeur et des activités de communication connexes.”

Une fois le concensus établi entre les membres du Conseil, la décision finale est préparée avec l’aide d’un cadre supérieur du département des Communications pour expliquer les motifs de sa décision.

Alors voilà, c’est à ce niveau que la décision de passer le taux de 1,5% à 1% a été prise, après des délibérations approfondies vendredi dernier suivies de l’établissement du concensus de lundi pour enfin se terminer avec la confirmation (publique) de la décision, tôt mardi matin.

Nous sommes aujourd’hui mercredi et toutes les grandes institutions financières du pays disent avoir ajusté leur taux préférentiels (ainsi que leurs taux hypothécaires) pour refléter cette baisse de 0,5%, du taux directeur de la Banque du Canada.

Pour les curieux, voici la liste de cinq (5) personnes qui ont, en définitive, décidé (à l’unanimité) d’abaisser le taux directeur à son plancher historique de 1%:

  • Mark J. Carney — Gouverneur;
  • Paul Jenkins — Premier sous-gouverneur;
  • Pierre Duguay (un Québécois) — Sous-gouverneur;
  • David Longworth — Sous-gouverneur;
  • John Murray — Sous-gouverneur.

Le Conseil de direction, sous la gouverne de ces cinq (5) personnes, est responsable de la conduite de la politique monétaire, des décisions visant à favoriser la solidité et la stabilité du système financier et de l’orientation stratégique de la Banque.

Au besoin, le Conseil peut compter sur des conseillers, des conseillers spéciaux, des analystes et d’autre professionnels de différents domaines afférents mais les décisions finales reviennent systématiquement aux cinq (5) personnes mentionnées dans la liste ci-haut.

Alors voilà, c’est ça que l’agent d’information devrait expliquer, au téléphone.

Ce n’est si compliqué, lorsqu’on y regarde de plus près…

Tags: taux directeur, politique monétaire, système financier, banque du canada, taux de base, service à la clientèle, renseignements sur la banque du canada, conseil de direction, mark carney, ministère des finances du canada

Laisser un commentaire