Les trois paliers de gouvernement se sont partagés, à parts égales, une facture de 100M$ pour mener à terme les travaux de renaturalisation de la rivière St-Charles qui sillonne notamment la basse-ville de Québec.

Ces travaux de restauration et dépollution de cet incontournable cours d’eau ont cours depuis 20 ans.

Le maire de Québec, Régis Labeaume, la ministre des Affaires municipales, Nathalie Normandeau et le député fédéral de Lévis-Bellechasse, Steven Blaney, ont souligné, aujourd’hui, les efforts concertés de leur gouvernement respectif pour redonner vie à la rivière St-Charles.

En gros, grâce à ces travaux d’envergure, les plantes et les arbres ont remplacé les zones bétonnées qui enlaidissaient passablement cette vénérable rivière urbaine.

Il faudrait aussi souligner que pas moins de 14 bassins de rétention des eaux usées ont été aménagés pour réduire le déversement de polluants dans la rivière St-Charles lors de pluies. Il s’agit d’environ 6 millions de mètres cubes de rejets qui seront ainsi purifiés annuellement plutôt que d’être rejetés dans le cours d’eau.

Si vous ne l’avez pas encore fait, emmenez votre petite famille le temps d’un pique-nique sur les rives totalement revitalisées de la rivière St-Charles, vous serez ravis du changement.

Tags: st-charles, rivière st-charles, québec, rivière urbaine, eau propre, renaturalisation, revitalisation

Laisser un commentaire