#WAQ15 pour les créateurs web

À lire aussi

Le coaching santé dans les médias sociaux

Les idées ne manquent pas dans le créneau des coachs de santé qui utilisent de manière intensive...

Les logements qui appauvrissent leurs locataires

La location d'un logement peut s'avérer pratique pour un locateur qui souhaite n'y rester qu'un temps...

Le 3e lien n’est pas aussi performant que le télétravail pour soulager le réseau routier

L'idée d'un 3e lien entre Québec sur la rive-nord et Lévis, sur la rive-sud, nous fait espérer...

L’évènement Web à Québec 2015 s’annonce riche en réseautage et en découvertes.

Bien que tout le monde soit bienvenu à la 5e édition de cet évènement qui se tiendra à l’Espace Dalhousie du terminal de croisières, face au fleuve St-Laurent, au cœur du Vieux-Port de Québec, on devine que les créateurs web voudront y participer, en grand nombre.

logo-du-waq15

Il s’agit cependant d’un évènement payant pour lequel il est possible d’acheter un ou plusieurs billets via Eventbrite, en ligne. Ainsi, du 18 au 21 mars prochain, attendez-vous à converger vers cet évènement annuel unique avec d’autres individus qui “pensent web”, comme vous!

Parmi les conférenciers-vedettes attendus au WAQ 2015, il y a…

  • Gregg Bernstein, en charge des recherches sur les consommateurs chez MailChimp;
  • Kevin Nilson, responsable de l’équipe de développement de Chromecast chez Google;
  • Jared Spool, fondateur de User Interface Engineering;
  • Rachel Kalmar, experte de la gestion d’information chez Misfit;
  • Rami Sayar, développeur technique et évangéliste chez Microsoft.

Il y aura d’autres experts technologiques de renom qui devraient s’ajouter à  cette liste d’ici à la tenue de l’évènement.

Tout le monde veut faire le point sur les technologies de l’information et du web mais on se doute qu’un tel rendez-vous, avec ses nombreuses occasions de réseautage, permet également d’en apprendre plus sur les tendances qui se dessinent.

Il y aura 5 salles distinctes pour découvrir l’évènement, à votre rythme, à l’Espace Dalhousie, à savoir…

  1. Salle Savoir-faire Linux, pour le développement
  2. Salle Libéo, pour le design
  3. Salle IXMédia, pour les affaires et l’entrepreneuriat
  4. Salle Crakmedia, pour les communications et le marketing
  5. Salle Bell, pour les ateliers de formation

En somme, il y en aura pour tout le monde mais pour ceux qui en veulent encore plus, il y aura Pixel Québec qui tiendra son évènement Pixel Média, le 18 mars 2015, avec ses conférences orientées vers les experts des médias qui veulent peaufiner leur message “pour le numérique”.

logo-pixel-media-15 logo-pixel-challenge-15

Et ça ne s’arrête pas là parce que vers la fin de la semaine, du 19 au 21 mars 2015, il y aura le Pixel Challenge où des participants seront appelés à rivaliser de créativité et de talent pour créer, en équipe, un jeu vidéo ou une conception sonore… en 46 heures.

Le WAQ 2015 sera aussi l’hôte d’un “Creative Morning” dont le thème sera simultanément exploré dans une centaine d’autres villes, à travers le monde, selon Pierre-Luc Lachance, directeur général de Québec numérique.

C’est donc avec intérêt que les créateurs web de Québec attendent la tenue de cet évènement alors profitons-en, avant de clore ce billet, pour saluer nos artisans locaux du web et de notre univers numérique.

Claude Gélinashttps://videos.claude.ca/
Passionné des communications numériques, du développement web, de l'infographie et des avancées technologiques, au sens large.

Laisser un commentaire

Plus récents billets

Service téléphonique débordé à la RAMQ

Le site web de la Régie de l'assurance-maladie du Québec (RAMQ) n'en fait aucune mention mais à...

Cannabis: l’âge légal passe à 21 ans dès le 1er janvier 2020

Les consommateurs de cannabis âgés de 18 à 21 ans devront se plier à la Loi 2, intitulée "Loi resserrant l'encadrement du...

Portrait des 0-5 ans au Québec

Entre les âges de 0 à 5 ans, les tout-petits dépendent entièrement de leur parent ou tuteur pour vivre. L’Observatoire des...

Stockage des données… dans du verre

Microsoft travaille présentement avec le Centre de recherche d'optoélectronique de l'université de Southampton, en Grande-Bretagne, sur le Projet Silica (ou "Project Silica",...

Stéphane Blais, candidat dans Jean-Talon

La démocratie directe intéresse de plus en plus d'électeurs qui apprécient cette approche présentement utilisée, avec succès, en Suisse. Après tout, pourquoi...

D'autres billets à découvrir

dapibus consectetur pulvinar ut suscipit lectus commodo tristique mattis neque. Donec